Covid-19 : le point sur la situation épidémique des Outre-Mer

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le point sur la situation épidémique des Outre-Mer
franceinfo
Article rédigé par
Anaïs Hanquet - franceinfo
France Télévisions

Face à un taux d’incidence élevé et une saturation des hôpitaux, des premiers patients ont été transférés de la Réunion vers la métropole. Le pic de l’épidémie est atteint à Mayotte, la Guyane allège certaines mesures. Le point sur la situation en Outre-Mer.

À la Réunion, la situation dans les hôpitaux est inquiétante, mercredi 3 mars, avec 125% de taux d’occupation des lits de réanimation. Un chiffre qui a explosé. Les premiers transferts de patients vers la métropole ont eu lieu. Le couvre-feu sera avancé de 22 heures à 18 heures à compter du vendredi 5 mars, principalement à cause du variant sud-africain, très présent, et d’un taux d’incidence de 104 cas positifs pour 100 000 habitants. À Mayotte, l’Agence régionale de santé (ARS) estime que le pic de l’épidémie est atteint, alors que le territoire est totalement confiné depuis le 5 février.

De bonnes nouvelles en Guyane

En Guadeloupe, le taux d’incidence a doublé en une semaine pour atteindre 81 cas positifs sur 100 000 habitants. Un couvre-feu sera mis en place dès dimanche 7 mars, de 22 heures à 6 heures du matin. En Martinique, en revanche, pas de couvre-feu, mais les bars restent fermés et l’accès aux plages interdit. Enfin, une bonne nouvelle à Guyane. Le couvre-feu est allégé et passe à 23 heures au lieu de 19 heures, ce qui va permettre à des bars et restaurants de rouvrir dans certaines villes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.