Covid-19 en France : le nombre de tests de dépistage en forte baisse depuis la fin de leur remboursement

En tout, 2,3 millions de tests ont été réalisés durant la semaine du 18 au 24 octobre, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une tente de dépistage du Covid-19 à Mulhouse (Haut-Rhin), le 13 octobre 2021. (MAXPPP)

C'était une conséquence attendue de la fin des remboursements. Le nombre de tests de dépistage du Covid-19 a nettement chuté. En tout, 2,3 millions de tests ont été réalisés durant la semaine du 18 au 24 octobre, selon les chiffres publiés jeudi 28 octobre par le ministère de la Santé. La direction de la recherche, des études et de l'évaluation des statistiques (Drees) relève "une diminution de 675 200 tests" par rapport à la semaine précédente, où 2,97 millions de tests avaient été réalisés.

Cette baisse concerne "surtout les 16-65 ans" et provient de deux effets : la fin de la gratuité des tests qui conduit à une réduction des volumes et "l'anticipation de la fin de la gratuité", qui a au contraire favorisé une poussée juste avant le 15 octobre.

Depuis cette date, les tests ne sont plus remboursés pour les personnes qui ne sont pas complètement vaccinées ou pour les cas exceptionnels (prescription médicale, cas contact, test positif récent, contre-indication).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.