Covid-19 : le nombre de malades hospitalisés "a baissé d'à peu près 30%" en Bretagne, affirme un infectiologue

"On peut tenir bon, si on fait attention", assure Pierre Tattevin, président de la Société de pathologie infectieuse de langue française et professeur de maladies infectieuses au CHU Rennes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée des urgences du CHU de Rennes (Bretagne). (JUSTINE SAUVAGE / RADIOFRANCE)

Pierre Tattevin, président de la Société de pathologie infectieuse de langue française et professeur de maladies infectieuses au CHU Rennes, a indiqué vendredi 9 octobre sur franceinfo qu’il y a "un petit peu moins" de malades du Covid-19 hospitalisés à Rennes et que l’on constate "une baisse de 30%" sur toute la Bretagne.

"On doit être à peu près aux alentours de 25 patients actuellement, dont environ 5 en réanimation. Ce qui est un petit peu moins que ce qu'il y avait la semaine dernière. En Bretagne, ça a baissé d'à peu près 30% le nombre de patients en hospitalisation cette semaine par rapport à la précédente", a-t-il affirmé.

Au printemps dernier, au plus fort de l’épidémie, près de 100 patients étaient hospitalisés au CHU de Rennes. "On est rassurés par rapport aux perspectives qu'on avait début septembre, quand on a vu que le nombre de patients augmenter progressivement", a-t-il dit. "Cela suggère quand même que toutes les mesures qu'on met en place, qui sont bien moins lourdes que ce qu'on a fait au printemps, peuvent permettre de faire infléchir les courbes. Donc on a l'impression qu'on peut tenir bon si on fait attention, si on est discipliné", a-t-il rappelé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.