Covid-19 : le grand froid est-il un facteur aggravant ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : le grand froid est-il un facteur aggravant ?
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

Le grand froid est-il un facteur aggravant de l'épidémie de Covid-19 ? Le médecin et journaliste de France Télévisions Damien Mascret fait le point sur le plateau du 20 Heures de France 2, mardi 9 février.

Le froid peut-il aggraver l’épidémie de Covid-19 ? "Paradoxalement, non", le froid "n'est pas un facteur aggravant" de l’épidémie de Covid-19, explique le journaliste de France Télévisions et médecin Damien Mascret, sur le plateau de France 2, mardi 9 février. "Les Chinois ont étudié ça de près, et pas seulement en Chine, mais dans 54 pays dont notamment l’Italie." 21 villes italiennes ont été examinées en février, mars et avril pour comprendre l’incidence des températures sur l’épidémie. Selon eux, le maximum de contaminations se situerait autour de 8 degrés, la température idéale de propagation du virus.

L'humidité de l'air joue un rôle important

L’humidité de l'air va jouer un rôle certain dans la contamination au Covid-19. "Plus il y a d’humidité, plus le virus est à l'aise pour contaminer, mais on ne sait pas si c’est à cause des comportements ou du virus", précise Damien Mascret. En effet, avec des températures autour de 8 degrés, nous avons tendance à nous regrouper dans des locaux fermés et chauffés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.