Covid-19 : le décret sur les gels hydroalcooliques en vigueur

Le gel hydroalcoolique, préconisé pour se laver les mains et se protéger du nouveau coronavirus, voit son prix encadré avec un décret entré en vigueur ce vendredi 6 mars.

France 3

2 euros maximum le flacon de 50 millilitres de gel hydroalcoolique, 3 euros les 100 millilitres... Ces tarifs sont fixés par un décret du gouvernement, entré en vigueur ce vendredi. "Cela empêche les abus", juge, satisfaite, une cliente dans une pharmacie. Problème : jusque-là, Christine Faval, pharmacienne, vendait ses flacons 6,90 euros les 100 millilitres. "Donc on est au-dessus de la réglementation qui vient de tomber, sans prévenir les pharmaciens qui ont commandé en quantité", déplore-t-elle. Comme d'autres pharmaciens, elle va donc perdre de l'argent.

La répression des fraudes doit effectuer des contrôles

Le gouvernement a encadré les tarifs des gels hydroalcooliques, car leur prix a flambé ces dernières semaines, par exemple sur Internet où l'on pouvait trouver les 4 flacons de 100 millilitres à plus de 100 euros, soit 27 euros l'unité, alors que le même gel coûtait avant 3,40 euros. Le ministère de l'Économie a demandé à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) d'effectuer des contrôles, en pharmacie comme chez les grossistes, afin de s'assurer que la réglementation sur l'encadrement des prix est respectée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour lutter contre la propagation du coronavirus, il est nécessaire de sa laver très régulièrement les mains ou d\'utiliser une solution hydro-alcolique.
Pour lutter contre la propagation du coronavirus, il est nécessaire de sa laver très régulièrement les mains ou d'utiliser une solution hydro-alcolique. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)