Covid-19 : le contrôle aux frontières pour les voyageurs hors Union européenne est-il efficace ?

A partir du lundi 18 janvier, les voyageurs arrivant d’un pays extérieur à l’Union européenne doivent s’engager à respecter un isolement de sept jours. Mais les contrôles aux frontières ne demandent pour le moment aucune attestation sur l’honneur.

France 3

Depuis lundi 18 janvier, les voyageurs qui reviennent d’un pays hors Union européenne doivent se confiner pendant sept jours et présenter un test PCF négatif. Certains sont bons élèves, et assurent qu’ils respecteront cette septaine, mais d’autres voyageurs, leur test négatif en poche, n’en voient pas l’utilité. "On va vivre notre vie comme tous les jours", témoigne un couple en provenance de République Dominicaine.

Une attestation sur l’honneur toujours pas publiée

A la Gare du Nord, à Paris, lundi après-midi, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni ont dû présenter leur test PCR, mais aucune attestation d’isolement n’a été évoquée. La semaine dernière, le Premier ministre Jean Castex avait évoqué une attestation sur l’honneur. Le ministère de l’Intérieur a promis de publier cette attestation à remplir pour chaque passager, mais lundi soir, elle n’était toujours pas disponible en ligne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un passager réalise un test de dépistage du Covid-19 à l\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne), le 6 novembre 2020.
Un passager réalise un test de dépistage du Covid-19 à l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 6 novembre 2020. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)