Covid-19 : le CHU de Lille face à la quatrième vague

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le CHU de Lille face à la quatrième vague
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Rougerie, S.Rozenstro, J.Vlasseman - France 3
France Télévisions

C'est un fait. La situation sanitaire se dégrade. Le taux d'incidence de Covid-19 a été multiplié par deux en une semaine sur le territoire. Plus de 7 000 patients sont hospitalisés actuellement et les profils sont très différents.

Au CHU de Lille (Nord), une patiente atteinte du Covid-19 de 40 ans sans aucun antécédent est hospitalisée depuis cinq jours. Tous, chez elle, ont été contaminés par le variant Delta lors de retrouvailles en famille. "On est tous tombés comme des mouches", souffle-t-elle avec difficulté. "Ça a été une infection dite sévère, les deux poumons ont été touchés, il y a eu une pneumonie", explique le Dr Emmanuel Faure, médecin infectiologue.

97% des patients Covid n'étaient pas vaccinés

Comme 97% des patients du CHU, Leïla Kasser n'est pas vaccinée. Elle est infirmière et a repoussé l'échéance. La moyenne d'âge des patients Covid du service est de 44 ans. Ils ont plus jeunes et plus nombreux ces derniers jours. En réanimation, les hospitalisations sont stables pour l'instant. Mais les soignants craignent la reprise. "Ça nous fait peur. On se dit que ce sont les vacanciers, on a peur que ça flambe, c'est sûr", explique Khadija Ed Dahhab, aide-soignante. Sept patients Covid occupent aujourd'hui les lits de réanimation, contre une centaine au plus fort de l'épidémie.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.