Covid-19 : le CHU de Clermont-Ferrand sous tension en pleine cinquième vague

Publié
Covid-19 : le CHU de Clermont-Ferrand sous tension en pleine cinquième vague
France 3
Article rédigé par
France 3 Auvergne, G.Chaine, L.Kheffaoui, B.Courtine - France 3
France Télévisions

Au CHU de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), les malades du Covid-19 sont ces derniers temps plus nombreux, plus jeunes et surtout non-vaccinés. Le personnel, lui, est épuisé. 

Clotilde Mulot, infirmière au CHU de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), est sur le front depuis le début de la crise sanitaire. Elle note aujourd'hui quelques changements. "On n'a pas beaucoup de gens de plus de 70 ans, (…) ce qui n'était pas le cas les premières vagues", observe-t-elle. Dans le service Covid de l'hôpital, la moitié des lits est pris. Si la situation est sous contrôle, le personnel est épuisé. " [Nous avons] notamment des paramédicaux qui ont déjà subi énormément de vagues, avec beaucoup d'absentéisme, beaucoup de fatigue de la part des équipes. C'est peut-être ça, à la limite, qui est le plus inquiétant", commente le professeur Olivier Lesens, du service des maladies infectieuses et tropicales.  

Plus de 90% des patients Covid ne sont pas vaccinés 

Plus de 90% des patients du service ne sont pas vaccinés contre le Covid-19. Parmi eux, un quadragénaire, en bonne santé avant d'attraper le virus. . "Je pensais avoir une grippe classique, je ne me m'attendais pas à quelque chose d'aussi violent", confie ce dernier. Pour lui, l'hospitalisation a été un électrochoc. "Je regrette", assure-t-il aujourd'hui. Il souhaite désormais se faire vacciner, "dès [qu]il] peu[t]". En Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 1 800 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.