Covid-19 : la situation s'améliore mais "des signaux d'alerte" identifiés en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, selon le gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : "des signaux d'alerte" en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, selon Attal
Article rédigé par
France Télévisions

La circulation du Covid-19 y est repartie légèrement à la hausse, a averti mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Même si la situation globale s'améliore, la circulation du Covid-19 est repartie à la hausse dans une partie de la France, en particulier en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, a averti mercredi 2 juin le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

"Si le niveau global de la circulation du virus est comparable à celui du début de l'automne dernier, des signaux d'alerte se font jour dans certains territoires", a déclaré Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres, citant les deux régions. "En Nouvelle-Aquitaine, nous constatons des hausses parfois sensibles de la circulation du virus", avec un taux de reproduction qui "est repassé au-dessus de 1, ce qui signifie que l'épidémie gagne de nouveau du terrain", selon lui.

Dans cette région, il a souligné que "cette évolution défavorable est particulièrement marquée dans les Pyrénées-Atlantiques, où l'incidence a progressé de près de 80% sur une semaine", et "dans une moindre mesure en Charente-Maritime, dans le Lot-et-Garonne, en Charente, dans les Landes et en Gironde". "C'est un signal d'alerte", a souligné le porte-parole, appelant à ne "pas baisser la garde", tout en précisant que le niveau de circulation du virus restait "modéré". "C'est la dynamique de progression qui constitue un signal d'alerte", a-t-il estimé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.