Covid-19 : la situation inquiète dans les Bouches-du-Rhône

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la situation inquiète dans les Bouches-du-Rhône
France 3
Article rédigé par
France 3 Provence-Alpes, A. Gavazzi, L. Perrier - France 3
France Télévisions

La situation épidémique devient inquiétante dans les Bouches-du-Rhône, avec une hausse fulgurante du taux d'incidence, l'un des plus élevés en métropole ce vendredi 13 août.

Avec 900 cas positifs pour 100 000 habitants, la commune d'Arles, dans les Bouches-du-Rhône, est une des villes de France où le Covid-19 circule le plus. La très forte fréquentation et le non-respect du port du masque, pourtant obligatoire, sont les causes de ce nouveau rebond. Le nombre d'hospitalisations liées au Covid-19 a quasiment doublé en une semaine, avec des patients en état critique.

Le service pneumologie transformé en unité Covid

"À un moment, on va arrêter de prendre en charge de façon optimale les autres pathologies parce qu'il faut admettre en réanimation des gens qui refusent de se prémunir contre une maladie", confie Karim Debbat, chef du service de réanimation à l'hôpital d'Arles. Tous les malades admis en réanimation ont moins de 65 ans et ne sont pas vaccinés, alors que le service pneumologie a été transformé en unité Covid. Dans le département des Bouches-du-Rhône, le taux d'incidence est trois fois supérieur à la moyenne nationale. Les premières déprogrammations d'opérations sont prévues pour la fin du mois d'août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.