Covid-19 : la Polynésie française enregistre une forte augmentation du nombre de contaminations

Cette hausse n'a, pour le moment, pas eu d'incidence sur le nombre de personnes admises au Centre hospitalier de la Polynésie française, à Pirae, sur l'île de Tahiti.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une habitante de Papeete (Polynésie française) attend pour faire un test du Covid-19, le 31 août 2020. (SULIANE FAVENNEC / AFP)

Le nombre de cas actifs, c'est-à-dire de personnes testées positives au Covid-19 au cours des sept derniers jours, a été multiplié par quatre en une semaine en Polynésie française, selon les chiffres communiqués vendredi 4 février par la Direction de la Santé locale. Elle recensait 579 cas actifs le 28 janvier, contre 2 080 le 4 février. Le taux d'incidence s'établit désormais à 753 pour 100 000 habitants, contre 317 pour 100 000 la semaine précédente. Toutefois, compte tenu du faible nombre de tests réalisés, ces chiffres "sous-estiment la circulation réelle du virus", selon l'épidémiologiste Henri-Pierre Mallet.

L'augmentation soudaine du nombre de contaminations n'a, pour le moment, pas eu d'incidence sur le nombre de personnes admises au Centre hospitalier de la Polynésie française, situé à Pirae, sur l'île de Tahiti, où seules cinq personnes sont hospitalisées pour Covid, dont une en réanimation. Ces derniers mois, la vaccination a beaucoup augmenté en Polynésie française, pour atteindre 78,5% de la population de plus de 12 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.