Covid-19 : la pandémie aggrave la faim dans le monde, met en garde le Fonds monétaire international

L'institution pointe la hausse des prix des matières premières ainsi que la hausse des prix alimentaires de base. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des enfants font la queue pour recevoir de la nourriture à Idleb, en Syrie, le 7 octobre 2019.  (MUHAMMED SAID / ANADOLU AGENCY / AFP)

La hausse des prix alimentaires et des matières premières combinée à la perte de revenus due à la pandémie de Covid-19 va affamer toujours plus de personnes dans le monde. "Sans mesures d'intervention, le déclin des revenus en 2020 et l'augmentation des prix alimentaires vont conduire à 62 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde, soit quatre millions de plus", avertit le Fonds monéraire international (FMI) dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié mardi 6 avril. 

L'institution relève notamment que l'indice des prix des matières premières a bondi de 29% entre août 2020 et février 2021. Du côté des prix alimentaires, l'indice concocté par le FMI a bondi de 20% entre août et février.

"Le Covid-19 risque d'effacer plusieurs décennies de progrès contre la malnutrition"

Dans ce contexte, le FMI s'inquiète des difficultés d'accès à la nourriture dans certaines régions et pour certains segments de la population. "La pandémie de Covid-19 risque d'effacer plusieurs décennies de progrès contre la malnutrition dans le monde", alerte le rapport.

Une augmentation de 2 points de pourcentage des prix alimentaires a tendance à augmenter de 0,24% la malnutrition dans le monde, rappelle l'institution.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.