Covid-19 : la pandémie a aggravé la précarité en France

Publié Mis à jour
Covid-19 : la pandémie a aggravé la précarité en France
Article rédigé par
C. de Guérivière - France 3
France Télévisions

Avec la pandémie de Covid-19, la pauvreté a gagné du terrain en France, selon les derniers chiffres de la Drees, publiés à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, dimanche 17 octobre. 

La pandémie de Covid-19 a eu des conséquences dramatiques sur le porte-monnaie d'une partie des Français. Selon les derniers chiffres de la Drees (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), le nombre de bénéficiaires du RSA a atteint 2,1 millions en octobre 2020, soit 7,5% de plus que l'année précédente. Le Secours populaire a lancé un cri d'alarme, alertant sur le fait que de plus en plus de Français ne mangent pas à leur faim. "Le recours à l'aide alimentaire augmente, 8 millions de personnes en ont bénéficié en 2020, soit une hausse de 10%", précise la journaliste Cécile de la Guérivière sur le plateau du 19/20.

Un jeune adulte sur quatre à découvert tous les mois

Désormais, un Français sur cinq déclare ne pas avoir les moyens de manger trois repas par jour. Et les étudiants ne sont pas non plus épargnés par la précarité, puisqu'un jeune adulte sur quatre déclare être à découvert tous les mois. Les moins de 35 ans ont particulièrement souffert du coup d'arrêt qu'a connu le marché du travail en 2020, en raison des restrictions liées à la crise sanitaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.