Covid-19 : la Nouvelle-Zélande reconfinée pendant trois jours après la découverte d'un cas local

L'origine de la contamination n'a pas encore été déterminée. Le pays a en conséquence a décrété mardi un confinement de trois jours de l'ensemble de l'archipel. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, reçoit une première dose de vaccin, le 18 juin 2021, à Auckland. (MICHAEL BRADLEY / AFP)

La Nouvelle-Zélande a enregistré, mardi 17 août, pour la première fois depuis six mois, son premier cas de contamination de Covid-19 d'origine locale. La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a décrété en réaction un confinement de trois jours de l'ensemble de l'archipel.

Le ministère de la Santé a précisé que la personne a été testée positive à Auckland, la plus grande ville du pays, et que l'origine de sa contamination n'a pas encore été déterminée. Au contraire du reste du pays, Auckland et la région avoisinante de Coromandel seront reconfinées durant une semaine.

"Réponse ferme et rapide" 

"Une réponse ferme et rapide est la meilleure manière d'enrayer toute éventuelle propagation et il est demandé à chacun de rester calme et de se montrer responsable le temps que de recueillir plus d'informations sur cas éventuel", a déclaré le ministère sans donner plus de détails. 

L'archipel a été salué à l'étranger pour sa gestion efficace de l'épidémie de Covid-19 qui, jusqu'à présent, n'a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants. Aucun confinement national n'a été décrété depuis plus d'un an et la vie quotidienne avait presque repris son cours normal. La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec jusqu'à présent environ 20% de la population entièrement vaccinée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.