Covid-19 : la moitié des jeunes se sont sentis très isolés depuis le début de l'épidémie, selon un sondage

La crise a eu un impact négatif sur les sorties, les loisirs et la vie sociale des jeunes pour une large majorité d'entre eux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme regarde son téléphone dans son lit, le 31 janvier 2021 à Paris. (LEO PIERRE / HANS LUCAS / AFP)

Une solitude généralisée. La moitié des jeunes âgés de 18 à 25 ans se sont sentis très isolés depuis le début de l'épidémie de Covid-19, selon les résultats d'une étude Ipsos pour France Télévisions. D'une manière générale, ils sont 69% à trouver que la situation liée au coronavirus est difficile à vivre.

>> Suivez les dernières informations sur le Covid-19 dans notre direct

Les difficultés ont été multiples pour les jeunes durant cette année. Ainsi, 16% d'entre eux affirment avoir cherché un stage sans en trouver et 13% déclarent avoir changé de voie d'études ou professionnelles. Pire, 9% indiquent avoir perdu leur travail et 7% avoir arrêté leurs études, selon cette enquête.

La crise a eu un impact négatif sur les sorties, les loisirs et la vie sociale des jeunes pour une large majorité d'entre eux. En revanche, elle a eu peu d'impact direct sur leur vie amoureuse et leur état de santé.

Etude réalisée auprès de 800 jeunes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à 25 ans, interrogés par internet du 9 au 11 mars 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.