Covid-19 : la Martinique durcit les conditions d'entrée sur son territoire

Plus de 100 000 voyageurs s'étaient rendus en Martinique pour les fêtes de fin d'année.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un passager réalise un test de dépistage du Covid-19 à l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 6 novembre 2020. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

La Martinique va durcir les conditions d'entrée sur son territoire dès le lundi 18 janvier pour limiter les risques de propagation du Covid-19, a annoncé le préfet de l'île samedi. Désormais "les voyageurs de toutes les provenances notamment de l'Hexagone et de la Guyane" devront, en plus du test PCR négatif obligatoire, "rester au domicile pendant 7 jours, réduire les sorties au strict minimum (courses alimentaires, rendez-vous médical) et réaliser un test 7 jours après l'arrivée sur le territoire".

Seules les personnes voyageant entre la Guadeloupe et la Martinique n'auront pas à se soumettre à ces nouvelles mesures. En revanche, compte tenu de la situation sanitaire qui s'aggrave en Guyane, le communiqué de la préfecture précise que "les flux aériens avec [ce département] seront restreints". L'objectif est "d'éviter l'introduction du 'variant anglais' par un voyageur qui serait porteur du virus mais qui n'aurait pas été testé positivement au départ".

Les autorités locales se montrent d'autant plus prudentes que les Antilles françaises ont connu un afflux de touristes pendant les fêtes de fin d'année, en raison notamment des restrictions de déplacement à l'étranger. Plus de 100 000 voyageurs se sont ainsi rendus en Martinique en décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.