Covid-19 : le nombre de demandes d'asile étudiées par les services a chuté de 41% en France l'an dernier en raison de la crise sanitaire

Ce chiffre marque une rupture nette après des années de hausse depuis la crise migratoire de 2015.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes manifestent à Paris lors de la journée internationale des migrants, le 18 décembre 2020. (XOS BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Le nombre de demandes d'asile a baissé de 41% en France l'an dernier sous l'effet de la crise sanitaire. Cela marque une rupture nette après des années de hausse depuis la crise migratoire de 2015, selon les statistiques de l'immigration publiées jeudi 21 janvier.

"Une telle baisse s'explique par la crise sanitaire de la Covid-19 et plus précisément par l'impact des confinements sur l'activité des GUDA (Guichets uniques pour demandeurs d'asile) et sur la circulation des étrangers", a commenté le ministère de l'Intérieur en publiant ces chiffres provisoires.

Plus de 80 000 premières demandes formulées

En 2020, 81 669 premières demandes d'asile ont été formulées dans ces guichets contre 138 420 en 2019, tandis que 115 888 demandes toutes situations confondues (réexamens, procédures Dublin...) ont été prises en compte l'an dernier contre 177 822 l'année précédente. Cette baisse en France s'inscrit dans une tendance européenne, après plusieurs mois de fermeture des frontières extérieures de l'Union : en Allemagne, le nombre de demandes d'asile a également chuté de 30%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.