Covid-19 : la cinquième vague inquiète aux urgences

Publié
Covid-19 : la cinquième vague inquiète aux urgences
FRANCEINFO
Article rédigé par
F.Prabonnaud, J-M.Lequertier, G.Orain, J.Chouquet - franceinfo
France Télévisions

L'épidémie de Covid-19 touche de plus en plus de personnes en France. Mardi 23 novembre, les urgences doivent prendre en charge ces patients supplémentaires alors que certains établissements manquent de personnel.

Un véhicule de pompiers chasse l'autre, à l'entrée des urgences de l'hôpital Victor Dupouy d'Argenteuil (Val d'Oise). Il comptabilise 220 passages par jour côté adulte, ainsi qu'une centaine en pédiatrie, auxquels s'ajoutent désormais les patients de la cinquième vague du Covid-19. Ils représentent aujourd'hui "5% des passages aux urgences et 25 lits de l'hôpital", explique le Dr. Catherine Le Gall, cheffe du service des urgences.

Un manque de personnel

La remontée se fait dans un contexte de manque de personnel, de fermeture de lits et d'épidémie de bronchiolite précoce. Le service de pédiatrie est ainsi "plein comme un œuf", explique son chef, le Dr. Philippe Bensaid, qui reconnaît "ne plus très bien savoir où mettre les gens". Les tensions sont aggravées par les problèmes récurrents des urgences, et les nombreux patients qui pourraient être pris en charge en ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.