Covid-19 : la Chine restreint les déplacements de ses ressortissants à l'étranger

Pékin va temporairement cesser de délivrer des passeports pour les déplacements non impérieux à l’étranger.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des résidents de Wuhan (Chine) se font tester contre le Covid-19, le 3 août 2021. (STR / AFP)

Pékin a annoncé mercredi 4 août un durcissement des restrictions pour les déplacements à l'étranger de ses ressortissants, au moment où la Chine fait face à une reprise de l'épidémie de Covid-19 sur son sol. Pour éviter des contaminations supplémentaires, le pays asiatique va temporairement "cesser de délivrer passeports et autres documents" nécessaires pour les déplacements à l'étranger, a annoncé l'un des responsables du bureau de l'immigration, Liu Haitao.

La mesure s'applique à l'ensemble des voyages à l'étranger sauf ceux réalisés pour "raison impérieuse". La durée de cette suspension n'est pas encore connue, et il n'est pour l'instant pas clair si les ressortissants chinois déjà en possession de ces documents peuvent se rendre à l'étranger ou non.

Une reprise épidémique d'ampleur inédite depuis 2020

La Chine a fait état mercredi de 71 nouveaux cas de Covid-19, soit le nombre de contaminations d'origine locale sur un jour le plus élevé depuis janvier. Elle avait quasiment éradiqué la maladie sur son sol depuis le printemps 2020 et la vie y est largement revenue à la normale, malgré la persistance de quelques foyers de contamination sporadiques et jusque-là très localisés.

Cependant, depuis la découverte le mois dernier, à Nankin (dans l'est du pays) de cas de Covid-19, 17 provinces enregistrent à nouveau des cas de contamination. Dans les régions touchées par l'épidémie, les autorités ont ordonné la suspension des transports publics et des taxis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.