Covid-19 : la Chine a commencé à vacciner des personnes à risque

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : la Chine a commencé à vacciner des personnes à risque
FRANCE 2
Article rédigé par
Arnauld Miguet - France 2
France Télévisions

Des membres du personnel hospitalier, des militaires ainsi que des douaniers ont reçu des doses. Quatre projets de vaccins sont en développement en Chine.

La Chine a commencé à vacciner une partie de sa population contre le Covid-19. "Il y a quatre projets de vaccins ici en Chine, qui sont toujours en phase expérimentale mais la société Sinopharm a annoncé avoir vacciné plus de 100 000 personnes, avec l’aval des autorités, dans le cadre d’une procédure d’urgence. Du personnel militaire, hospitalier, mais aussi des douaniers, c’est-à-dire des personnes à risque de contact avec le Covid-19", explique le correspondant permanent en Chine de France Télévisions Arnauld Miguet.

Pas d'effets secondaires, selon les autorités

Le principe de précaution n’a pas été appliqué alors que les essais cliniques ne sont pas terminés, mais les autorités chinoises affirment qu’il n’y a aucun effet secondaire détecté. Les autorités chinoises font aussi savoir qu’un vaccin grand public pourrait être commercialisé dès le mois de novembre. Officiellement, environ 4700 personnes sont mortes du Covid-19 en Chine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.