Covid-19 : l'inquiétante progression de l'épidémie dans les zones touristiques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l'inquiétante progression de l'épidémie dans les zones touristiques
France 2
Article rédigé par
C.Rougerie, K.Adda-Rezig, M.Mouamma, J.Montupet - France 2
France Télévisions

Si le regain épidémique ne sature pour le moment pas les services hospitaliers, le nombre de nouveaux cas, 21 493 pour la journée du vendredi 23 juillet, fait craindre le pire. Les foyers épidémiques se multiplient et de nombreux départements mettent en place des mesures de restrictions.

Un cluster dans une boite de nuit dans le Doubs, un autre dans une discothèque des Vosges, et 22 foyers de contamination dans des campings en Vendée : autant d'étincelles qui expliquent en partie la flambée de l'épidémie de Covid-19 durant l'été. Dans une commune près de Nancy (Meurthe-et-Moselle), une grande opération de dépistage est organisée, vendredi 23 juillet. Au moins 44 cas positifs ont été détectés après une soirée en discothèque. Le gérant se dit surpris : il avait "respecté tous les protocoles". 

Des mesures à venir ? 

La quatrième vague, liée notamment au variant Delta, se concentre d'abord dans les zones touristiques : 449 cas pour 100 000 habitants dans les Pyrénées-Orientales, 386 en Haute-Corse et 273 dans l'Hérault. À l'échelle nationale, l'épidémie progresse. "On est à 25 000 nouvelles contaminations par jour, et ça va monter, je pense qu'on arrivera aux 50 000 probablement début août", explique le président du Conseil scientifique, Jean-Francois Delfraissy. 

Peut-on encore stopper la vague ? Non, mais il est possible de la ralentir. Ceci en stimulant la vaccination et limitant la circulation, "en mettant en place des restrictions soit en mettant en place des incitations", estime Philippe Amouyel, épidémiologiste et professeur de santé publique au CHU de Lille (Nord). Selon les spécialistes, un retour aux gestes barrières pourrait atténuer en partie l'ampleur de la reprise de l'épidémie. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.