Covid-19 : l'alliance Pfizer/BioNTech a déposé une demande d'autorisation de son vaccin en Europe

Le régulateur européen examinera cette demande d'autorisation d'ici le 29 décembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de la société Pfizer, le 18 septembre 2020, devant le siège à Mainz (Allemagne). (YANN SCHREIBER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Après la biotech Moderna lundi, c'est au tour de l'alliance Pfizer/BioNTech d'annoncer, mardi 1er décembre, qu'elle a déposé la demande d'autorisation conditionnelle de son vaccin contre le Covid-19 en Europe auprès de l'Agence européenne du médicament (EMA). 

La "demande formelle" auprès de l'EMA a été déposée lundi, a indiqué dans un communiqué le laboratoire allemand BioNTech qui est associé au géant américain Pfizer, après que les résultats des tests à grande échelle ont montré une efficacité à 95% de leur vaccin.

Un examen attendu d'ici fin décembre

L'Agence européenne des médicaments a annoncé, mardi, qu'elle tiendrait une réunion extraordinaire le 29 décembre "au plus tard" pour donner (ou pas) son feu vert à la commercialisation du vaccin contre le Covid-19 développé par l'alliance Pfizer/BioNTech. "Si les données soumises sont suffisamment solides pour conclure sur la qualité, la sécurité et l'efficacité du vaccin, l'EMA (...) conclura son évaluation lors d'une réunion extraordinaire prévue le 29 décembre au plus tard", a déclaré le régulateur européen dans un communiqué (en anglais).

Le laboratoire américain et son partenaire allemand ont déjà déposé une demande similaire aux Etats-Unis le 20 novembre. Leur concurrent Moderna, qui a développé son propre vaccin avec la même technique innovante de l'ARN messager, a effectué cette double démarche en Europe et aux Etats-Unis lundi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.