Covid-19 : l'alerte maximale va s'étendre à de nouvelles communes

Jeudi 22 octobre après-midi, le Premier ministre doit dévoiler les départements qui vont passer en alerte maximale. Le journaliste et médecin Damien Mascret vous explique les critères qui sont pris en compte pour prendre une telle décision.

France 3

Trois critères ont été définis pour mettre sous couvre-feu les métropoles. "Le premier est l'incidence en population générale qui doit être supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants. Le deuxième critère est l'incidence sur les personnes de plus de 65 ans avec un seuil de 100 cas pour 100 000 habitants. Le dernier est la capacité des services de réanimation. Quand ça dépasse 30%, là aussi, c'est inquiétant", explique Damien Mascret, journaliste et médecin, sur le plateau du 19/20 mercredi 21 octobre. 

Une vingtaine de départements pourraient basculer en zone d'alerte maximale

En plus des trois critères, le gouvernement va prendre en compte la dynamique de ces chiffres. "Sur le critère de l'incidence en population générale, on s'aperçoit qu'en un mois, toute la France est passée à des incidences très élevées. On estime qu'environ une vingtaine de départements pourraient basculer en zone d'alerte maximale. Cette fois, contrairement à la première vague, on sait qu'il n'y aura pas de renfort des autres régions, ni des médecins, ni pour prendre en charge des patients. On sait donc que les deux prochaines semaines vont être difficiles", conclut le médecin et journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gendarmes ont veillé au bon respect du couvre-feu à Montpellier (Hérault), le 17 octobre 2020. 
Les gendarmes ont veillé au bon respect du couvre-feu à Montpellier (Hérault), le 17 octobre 2020.  (PASCAL GUYOT / AFP)