Covid-19 : l'Agence européenne des médicaments accorde une autorisation au Paxlovid, le traitement de Pfizer

En décembre, l'EMA avait déjà autorisé les Etats membres à prescrire ces pilules malgré l'absence d'autorisation. En France, les premiers lots sont attendus dans les prochains jours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des plaquettes de Paxlovid en cours de conditionnement dans une usine à Fribourg (Allemagne), le 16 novembre 2021, sur une photo diffusée par Pfizer. (AFP / PFIZER)

L'arrivée sur le marché du Paxlovid se confirme. L'Agence européenne des médicaments (EMA) annonce avoir accordé une autorisation conditionnelle au médicament de Pfizer contre le Covid-19, dans un communiqué (en anglais) publié jeudi 27 janvier. Administré sous forme de pilules, il est le premier traitement contre le virus qui sera accessible ailleurs qu'à l'hôpital.

Cette annonce n'est qu'une confirmation : en décembre, l'EMA avait déjà autorisé l'utilisation du Paxlovid en cas d'urgence. En France, la Haute Autorité de santé (HAS) avait donné son feu vert vendredi.

La France a commandé 500 000 doses de ce traitement pour l'année 2022. Quelques milliers d'entre elles, les premières, doivent être livrées dans les prochains jours.

Destiné aux personnes à risque en France

La HAS recommande ce traitement aux malades présentant un "risque élevé" de développer une forme grave du Covid-19, mais qui n'ont pas (ou pas encore) besoin d'une oxygénothérapie. Il pourra être prescrit par les médecins généralistes et retiré en pharmacie (l'arrêté les autorisant à délivrer ce médicament a été publié jeudi).

Il est recommandé de la prendre dès que possible après le diagnostic positif, et au maximum dans les cinq jours suivant l'apparition des symptômes. Efficace contre Omicron, ce traitement réduit d'environ 85% le risque d'être hospitalisé ou de mourir du Covid, selon les études cliniques. Il est contre-indiqué chez les personnes avec une insuffisance hépatique sévère ou une insuffisance rénale sévère, et présente un risque important d'interactions médicamenteuses avec d'autres traitements.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.