Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : l'Agence européenne des médicaments approuve l'utilisation du Paxlovid, la pilule contre le Sars-CoV-2 élaborée par Pfizer, en cas d'urgence

L'EMA a également lancé un examen accéléré du traitement en vue d'une éventuelle demande d'autorisation de mise sur le marché.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Des médecins auprès d'un patient dans un hôpital de Bastia (Haute-Corse), le 15 décembre 2021.  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Une nouvelle avancée pour les traitements contre le Covid-19. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé jeudi 16 décembre l'utilisation en cas d'urgence dans l'Union européenne de la pilule anti-Covid de Pfizer, le Paxlovid. Et ce, même si, pour l'heure, elle n'a pas encore reçu une autorisation complète de mise sur le marché. "Le médicament, qui n'est pas encore autorisé dans l'UE, peut être utilisé pour traiter les adultes atteints du Covid-19 qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru de développer une forme sévère de la maladie", a déclaré l'EMA dans un communiqué. 

Cette décision intervient deux jours après que le géant pharmaceutique a annoncé que sa pilule anti-Covid réduisait de près de 90% les hospitalisations et décès chez les personnes à risque, lorsque prise dans les cinq jours après l'apparition des symptômes, et pendant cinq jours. Alors que le continent fait face à une flambée de l'épidémie, cet avis a donc pour but de "soutenir les autorités nationales qui peuvent décider d'une éventuelle utilisation précoce du médicament", poursuit l'EMA. D'autant plus que le Paxlovid devrait rester efficace contre Omicron, selon Pfizer, qui assure avoir mené des tests en laboratoire. 

L'EMA a également lancé un examen accéléré du traitement le 13 décembre en vue d'une éventuelle demande d'autorisation de mise sur le marché.

Facile à administrer

Les antiviraux agissent en diminuant la capacité d'un virus à se répliquer, freinant ainsi la maladie. Ils sont très attendus car faciles à administrer, en pouvant être pris simplement chez soi avec un verre d'eau.

Le traitement n'est pas recommandé pendant la grossesse et chez les personnes susceptibles de tomber enceintes. L'allaitement devrait aussi être interrompu lors de la prise du traitement. Enfin, les effets secondaires les plus courants sont une perturbation du goût, une diarrhée et des nausées.

L'EMA avait par ailleurs émis une autorisation d'utilisation d'urgence similaire pour une pilule du rival de Pfizer, Merck. Mais dans le cas de ce médicament, en France, la Haute Autorité de santé avait décidé de refuser l'accès précoce à ce traitement, doutant de son efficacité

Deux autres nouveaux traitements approuvés

Plus tôt dans la journée, l'Agence européenne des médicaments avait approuvé deux nouveaux traitements contre le Covid-19 : le Xevudy, l'anticorps monoclonal de GlaxoSmithKline, ainsi que le Kineret, commercialisé par la société suédoise Orphan Biovitrum AB, un immunosuppresseur déjà autorisé dans l'UE pour le traitement de diverses affections inflammatoires.

Le médicament de GSK "est destiné au traitement du Covid-19 chez les adultes et les adolescents qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru de gravité de la maladie", a précisé l'EMA dans un communiqué (lien en anglais), alors que l'utilisation du Kineret a été "étendue au traitement du Covid-19 chez les patients adultes (...) ayant besoin d'un supplément d'oxygène (...) et qui risquent de développer une insuffisance respiratoire sévère".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.