Covid-19 : l'activité partielle sera prise en charge à 100% "tant que la crise durera", assure Elisabeth Borne

Interrogée sur une possible "date butoir", fixée à "septembre", Elisabeth Borne a réaffirmé que le gouvernement "protègera le temps qu'il faudra" toutes "les activités pénalisées par la crise.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre du Travail Elisabeth Borne, le 6 janvier 2021 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

L'Etat continuera tant qu'il faudra à venir en aide aux entreprises frappées par la crise économique provoquée par le Covid-19. Tel est en substance le message de la ministre du Travail, Elisabeth Borne, qui a réaffirmé jeudi 14 janvier que l'Etat continuerait à prendre en charge à 100% l'activité partielle des entreprises "tant que la crise durera".

>> Covid-19 : suivez les dernières annonces concernant l'épidémie dans notre direct

"C'est très clair, je veux vraiment que les entreprises soient rassurées, en particulier celles qui sont fermées, qui ont des contraintes liées à la situation sanitaire; pour toutes les entreprises fermées totalement ou partiellement on prendra en charge à 100% l'activité partielle tant que la crise durera", a-t-elle déclaré sur Europe 1.

Le fonds de solidarité maintenu

Interrogée sur une possible "date butoir", fixée à "septembre", Elisabeth Borne a réaffirmé que le gouvernement "protègera le temps qu'il faudra" toutes "les activités pénalisées par la crise, qui sont fermées totalement, partiellement ou qui n'arrivent pas à redémarrer, (ou celles) qui ne sont pas forcément fermées comme l'hôtellerie ou l'événementiel".

Concernant une hausse éventuelle du fonds de solidarité pour éviter des faillites en cascade, la ministre a estimé qu'il fallait "maintenir" ce dispositif "pour les secteurs en difficulté tout le temps que ce sera(it) nécessaire"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.