Covid-19 : l'activité en janvier 5% en dessous de son niveau d'avant-crise, selon la Banque de France

Le gouverneur de la banque centrale française a également confirmé une prévision de croissance de 5% pour 2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des passants dans une rue de Paris, le 30 janvier 2021. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Avec la pandémie de Covid-19, la France tourne légèrement au ralenti et enregistre des résultats moins catastrophiques que prévus. L'activité française s'est stabilisée en janvier à 5% en dessous de son niveau d'avant-crise, "malgré la poursuite et le renforcement du couvre-feu", selon une note de conjoncture publiée par la Banque de France, mardi 9 février.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

L'institution a révisé en hausse le niveau d'activité pour novembre et décembre, respectivement à 7% (contre 11% estimés le 13 janvier) et 5% (contre 7%), suite à la publication des comptes nationaux trimestriels de l'Insee, meilleurs que prévu pour le quatrième trimestre. "Cette résilience est à la fois une bonne surprise sur la fin 2020, et une réassurance pour 2021", selon  le gouverneur de la banque centrale française, François Villeroy de Galhau.

Prévision de croissance de 5% pour 2021

L'activité en février serait comparable à celle de janvier, toujours à 5% en dessous du niveau d'avant-crise, estime encore la note de conjoncture. Si cette tendance devait se maintenir également en mars, cela signifierait une croissance nulle au premier trimestre. "Mais nous l'avons constaté l'été dernier puis en décembre : dès que des restrictions ont été levées, le retour des consommateurs et de leur confiance a été spectaculaire", assure le gouverneur de la Banque de France.

Il a par ailleurs confirmé une prévision de croissance de 5% pour 2021, la qualifiant de "robuste et plutôt prudente", dans un entretien aux journaux du groupe Ebra. De son côté, l'Insee avait jugé la semaine dernière que l'objectif du gouvernement d'une croissance de 6% du produit intérieur brut français en 2021 restait atteignable.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.