Covid-19 : Jean Castex, déclaré cas contact, est placé à l'isolement pendant sept jours, annonce Matignon

Le Premier ministre avait déjà été cas contact deux fois, en septembre après que le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a été testé positif, ainsi qu'en décembre lorsque Emmanuel Macron a contracté le Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre, Jean Castex, le 4 juin 2021 à Paris. (ELIOT BLONDET / AFP)

Jean Castex, déclaré cas contact de son épouse testée positive au Covid-19, va être placé à l'isolement pendant sept jours, a annoncé mercredi 9 juin Matignon à l'AFP. "Le Premier ministre, qui avait reçu sa première injection de vaccin AstraZeneca le 19 mars, a été testé négatif ce soir", ont précisé les services du Premier ministre.

L'annonce intervient après une journée où le Premier ministre a multiplié les rendez-vous, à Rungis, dans un restaurant et dans une salle de sport, dans le cadre de la nouvelle phase du déconfinement, qui a débuté ce mercredi. Il a également participé au Conseil des ministres, réuni quasiment au complet à l'Elysée pour la première fois depuis octobre en raison des restrictions liées à la crise du Covid-19.

"Confinés séparément"

Les consignes (notamment détaillées sur le site du gouvernement) concernant les cas contact vivant "sous le même toit" sont de s'isoler jusqu'au septième jour suivant la guérison de la personne contaminée, soit au moins 17 jours après son test positif. Mais un conseiller de Jean Castex affirme à franceinfo, jeudi, que "le Premier ministre et son épouse sont confinés séparément à Matignon, dans des bâtiments distincts".

Le Premier ministre est contraint de s'isoler pour la troisième fois en moins d'un an, après avoir été déclaré cas contact du directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, en septembre, puis d'Emmanuel Macron en décembre, sans toutefois être jamais testé positif.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.