Covid-19 : Israël va rouvrir ses portes aux groupes de touristes

Des groupes composés de cinq à trente personnes seront à nouveau admis en Israël, hormis ceux venant des pays de sa "liste rouge". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des touristes vaccinés arrivent à l'aéroport Ben Gourion, en Israël, le 23 mai 2021. (JACK GUEZ / AFP)

Bonne nouvelle sur le front de la lutte contre le Covid-19. Après un mois de pause en raison d'une nouvelle vague de contaminations, Israël va rouvrir ses portes à partir du 19 septembre aux groupes de touristes étrangers, ont annoncé les autorités dimanche 5 septembre.

Fort d'une intense campagne de vaccination l'hiver dernier, l'Etat hébreu avait déconfiné l'essentiel de son économie au printemps et autorisé en mai des groupes de touristes étrangers à entrer dans le pays en suivant le protocole sanitaire. Mais les autorités avaient gelé ce programme le 11 août en raison d'un nouvel afflux de cas liés au variant Delta, notamment chez les non-vaccinés.

Pas de date pour l'accueil des touristes individuels

La semaine dernière, lors de la rentrée scolaire, le pays a enregistré un record, avec environ 11 000 infections en une journée. Depuis, le nombre a diminué pour passer à 4 975 contaminations samedi, selon le ministère de la Santé, qui a aussi fait état d'une réduction des cas graves.

Le ministère du Tourisme a ainsi annoncé qu'à partir du 19 septembre, des groupes de touristes composés de cinq à trente personnes seraient à nouveau admis en Israël, hormis ceux venant des pays de sa "liste rouge". Celle-ci comprend actuellement le Brésil, la Turquie, la Bulgarie et le Mexique. Les autorités n'ont pas encore annoncé de date pour l'accueil des touristes individuels.

"Il n'y a pas de limites au nombre de groupes étrangers autorisés à entrer en Israël", a précisé le ministère du Tourisme, ajoutant que, de mai à août, "plus de 2 000 touristes sont entrés en Israël, principalement en provenance des Etats-Unis et de l'Europe", et "aucun cas de Covid n'a été identifié parmi ces groupes". Les touristes devront avoir reçu une deuxième dose du vaccin dans les six derniers mois, ou la preuve d'une troisième dose, ont précisé les autorités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.