VIDEO. "Soulagés" et pas contaminés par le coronavirus, les premiers rapatriés de Wuhan ont quitté leur quarantaine de Carry-le-Rouet

Ils étaient confinés depuis quatorze jours dans un centre de vacances.

France 2

"Soulagés", "marqués" par une expérience humaine "extraordinaire" et "reconnaissants", les 181 premiers rapatriés de la ville chinoise de Wuhan ont quitté vendredi 14 février le centre de vacances où ils étaient confinés depuis quatorze jours, avec la certitude de ne pas être contaminés par le nouveau coronavirus.

Les premiers pensionnaires sont sortis du centre dès 6h30. Ils sont passés à travers un sas de sortie, une grande tente blanche où ils ont enlevé leur masque et se sont lavé les mains au gel hydroalcoolique.

Plus de 150 rapatriés restent en quarantaine

La plupart ont ensuite rejoint en car les gares d'Aix-en-Provence et de Marseille Saint-Charles. Tous ont aussi reçu un certificat de non-contagiosité, attestant qu'ils ne sont pas porteurs du Covid-19. Les autorités n'ont fait état d'aucune contamination au virus parmi ces 181 personnes arrivées en France le 31 janvier.

Par ailleurs, 44 personnes restent encore confinées au même endroit, et 113 autres à Aix-en-Provence, dans les locaux de l'Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers. Une partie est arrivée à bord d'un deuxième vol, le 2 février, et leur quarantaine doit se terminer dimanche. Les 35 personnes arrivées le 9 février, via Londres, devront elles patienter jusqu'au 23 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre de vacances de  Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où sont accueillis les rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020.
Le centre de vacances de  Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où sont accueillis les rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020. (GERARD JULIEN / AFP)