Covid-19 : faute de personnel soignant, Mulhouse enclenche le plan blanc

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : faute de personnel soignant, Mulhouse enclenche le plan blanc
FRANCE 3
Article rédigé par
Stéphane Gaudry - France 3
France Télévisions

Le nombre de soignants vaccinés contre le Covid-19 varie selon les régions. Mulhouse (Haut-Rhin) enclenche le plan blanc suite à un manque de soignants. Dans un hôpital, près de 3 % du personnel soignant n'est pas vacciné, et cela signifie 169 salariés en moins.

L'annonce a été faite le mardi 21 septembre, et le journaliste Stéphane Gaudry la rapporte. "Le plan blanc a été déclenché à l'hôpital public de Mulhouse (Haut-Rhin) (...) le plan blanc permet de déprogrammer des opérations non urgentes et de maintenir que des interventions urgentes, c'est aussi ce qui permet de solliciter des renforts en personnel. Ce plan, on l'avait déjà connu à Mulhouse lors de la première vague de Covid où des services entiers de l'hôpital avaient été réquisitionnés pour accueillir des malades."

Fatigue et absentéisme

"Si le département reste avec un taux d'incidence assez élevé, supérieur à 100 pour 100 000, ce n'est pas l'afflux de malades, mais bien la pénurie de soignants qui est en cause", explique le journaliste. Une pénurie qui s'explique avec la fatigue généralisée, elle-même entraînant des arrêts maladie et un absentéisme chronique. "S'ajoute désormais la suspension des personnels non vaccinés, ils sont 169 à l'hôpital de Mulhouse, dont une majorité de soignants, une pénurie qui s'ajoute sur un fond de fermeture des services d'urgence", énumère Stéphane Gaudry.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.