Covid-19 : faudra-t-il garder le silence dans les transports en commun ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : faudra-t-il garder le silence dans les transports en commun ?
FRANCE 2
Article rédigé par
H. Capelli, M. Bouquillat, C. Wormser, A. Lépiney, M. Birden, N. Murviedro - France 2
France Télévisions

Des bus et des métros entiers silencieux. Voilà à quoi devraient ressembler les transports en commun selon l’Académie nationale de médecine, qui conseille de se taire pour limiter la propagation du Covid-19.

Ne plus parler, ne plus téléphoner dans le métro, le bus ou le tramway pour limiter les risques de transmission du Covid-19. Telle est la nouvelle recommandation de l’Académie nationale de médecine rendue publique samedi 23 janvier. Elle a été accueillie de diverses manières, à Paris et à Lille (Nord). “On n’est pas des robots. On ne va pas marcher sans parler ni téléphoner”, commente une Parisienne.

“On a déjà pas mal de restrictions”


“Ça peut être une bonne idée si ça permet de contenir le virus et un retour à une vie plus normale plus rapidement”, souligne un autre usager. “On a déjà pas mal de restrictions, si en plus on nous demande de ne pas discuter”, soupire un jeune homme. S’agirait-il de la recommandation de trop ? “Ça peut être utile. Le seul problème c’est qu’à force de rajouter des mesures aux mesures, on risque de perdre l’adhésion de la population”, explique le Dr Pascal Crépey, épidémiologiste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.