Covid-19 : faudra-t-il bientôt se taire pour éviter la propagation du virus ?

L'Académie nationale de médecine préconise de ne pas parler et de ne pas téléphoner dans les transports en commun pour lutter contre la propagation du coronavirus. Une mesure qui ne fait pas l'unanimité.

France 3

Motus et bouches masquées dans les transports : voici le dernier conseil de l'Académie nationale de médecine. Cette dernière préconise de ne plus parler et de ne plus téléphoner afin de ne pas propager le coronavirus. La majorité des usagers sont surpris. "Ça prend une ampleur de fou !", lance une jeune femme. "On n'est pas des robots. On ne va pas rester là sans parler ni téléphoner. Ce n'est pas possible", s'indigne une autre usagère. "Si on me le demande, je le ferai", concède un homme.

Un avis et pas une préconisation officielle du gouvernement

D'après l'Académie de médecine, il faudrait se taire quand les transports sont bondés et qu'il est impossible de respecter les distanciations sociales. Ce serait un moyen de lutter contre la diffusion des variants du virus, plus contagieux. Mais, selon certains épidémiologistes, cette privation de liberté est peut-être celle de trop. À ce stade, se taire dans les transports reste un simple avis de l'Académie de médecine et non une préconisation officielle du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Se taire dans transports 
Se taire dans transports  (FRANCEINFO)