Covid-19 : face à une épidémie virulente, des écoles pourraient fermer à Besançon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : face à une épidémie virulente, des écoles pourraient fermer à Besançon
France 3
Article rédigé par
C.Gillard, S.Bourgeot, L.Brocard, O.Pergament - France 3
France Télévisions

Les variants sud-africain et brésilien inquiètent dans le Doubs. Ils représentent 12 % des tests positifs. De nombreux cas positifs ont été déclarés dans des écoles à Besançon : certaines pourraient fermer leurs portes pour freiner l’épidémie. 

Des clusters de plus en plus nombreux apparaissent à Besançon (Doubs) dans les écoles. La cantine de l'une d'elles a dû être fermée après la découverte de plusieurs cas positifs au Covid-19 chez le personnel. Plus de la moitié d’une classe a été déclarée cas contact, rapporte un parent d’élève. Au total, 80 agents et 115 animateurs périscolaires ont dû être remplacés dans l’ensemble des établissements scolaires de la ville. Les autorités se disent préoccupées par la circulation des cas de variants sud-africain et brésilien, qui représentent 12 % des tests positifs dans la région. 

Des écoles pourraient fermer

Le port du masque est désormais obligatoire dans le Doubs. "Le variant sud-africain, il se propage beaucoup plus vite, il semble plus virulent, il y a encore des interrogations concernant l'efficacité des vaccins par rapport à ce variant, donc il nous appartient de prendre toutes les mesures nécessaires pour qu’il puisse être en freinage et même être en réduction", explique le préfet du Doubs, Joël Mathurin. En raison de la virulence de l’épidémie, des écoles pourraient fermer. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.