Covid-19 : expérimentation d'un nouveau protocole sanitaire dans certaines écoles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : expérimentation d'un nouveau protocole sanitaire dans les écoles
Article rédigé par
L.Legendre-Trousset, M.Martel, F.Daireaux, D.Fossard, N.Lachaud, France 3 Régions - France 2
France Télévisions

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé dans la matinée du mardi 28 septembre qu'il allait appliquer les recommandations du conseil scientifique dans dix départements. Les classes n'y fermeront plus dès qu'un élève est testé positif.

Jusqu'à présent, en primaire, une classe ferme dès qu'un enfant est testé positif. Durant la matinée du mardi 28 septembre, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé qu'un nouveau protocole sanitaire serait testé dans une dizaine de départements. "L'expérimentation consiste, à chaque fois qu'il y a un cas positif, à tester toute la classe et à ne renvoyer à la maison que ceux qui sont positifs", a-t-il détaillé.

Vers un allégement ?

Un allègement du protocole sanitaire est possible, car les contaminations sont en baisse : moins de 2 000 classes fermées aujourd'hui, contre plus de 3 000 au 17 septembre. Le protocole mis en test va dans le sens des recommandations du conseil scientifique. Si les parents rencontrés par France Télévisions semblent plutôt se réjouir, Guislaine David, porte-parole du syndicat d'école primaire SNUIPP-FSU estime que "tester la classe [n'est] pas suffisant" et qu'il faudrait tester toute l'école. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.