Dimanche en politique, France 3

Covid-19 en Italie : la capitale économique sous cloche

Dans la nuit du 7 au 8 mars, quatre régions italiennes ont été placées en quarantaine, dont la Lombardie et Milan, la capitale économique du pays.

France 3

Face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en Italie, le gouvernement ne voyait plus d'autres solutions. Dans la nuit du 7 au 8 mars, le président du conseil, Giuseppe Conte, a annoncé que quatre régions dans le nord du pays étaient placées en quarantaine. "Ça représente 15 millions de personnes, c'est-à-dire un quart de la population de l'Italie. Ou si vous préférez, 40% de l'activité économique, parce que la Lombardie et les régions du nord-ouest, c'est le coeur économique", explique le journaliste Alban Mikoczy, en direct de Rome.

Le tourisme touché

"Il est très difficile de dire combien tout cela va couter, surement des dizaines et des centaines de milliards d'euros parce que c'est le poumon économique, mais aussi parce que l'autre activité essentielle de l'Italie, le tourisme, est fondamentalement touchée", poursuit le journaliste. Ainsi, le pape François a prononcé un angélus non pas devant des fidèles, mais enregistré depuis une bibliothèque.

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, à Naples (Italie), le 27 février 2020.
Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, à Naples (Italie), le 27 février 2020. (MANUEL DORATI / CONTROLUCE / AFP)