Covid-19 : en Allemagne, "on avait plus de lits que tout le monde en Europe", affirme une ancienne eurodéputée

Ingeborg Grassle s'est exprimée sur la gestion de la crise côté allemand. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un centre pour traiter les malades du Covid-19 à Berlin, le 14 août.  (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

"On avait plus de lits que tout le monde en Europe, c'est ça le secret", a expliqué samedi 10 octobre sur franceinfo Ingeborg Grassle, femme politique allemande et ancienne eurodéputée de la CDU, à propos de la gestion de l'épidémie de Covid-19. Le système de santé allemand "a bien encaissé ce choc", selon elle. L'épidémie en Allemagne a fait moins de 10 000 morts jusqu'à présent, contre plus de 32 000 en France où la population est moins importante.

"La population sait qu'on a traversé jusqu'à maintenant assez bien la crise, mais comme la crise est toujours devant, ça ne veut rien dire", alerte Ingeborg Grassle. "Je mets en garde tout le monde contre cette fierté parce que ça mène à sous-estimer les problèmes, à avoir trop de confiance dans les structures de santé publique", a-t-elle précisé, appelant à respecter les gestes barrière.

À Berlin, tous les bars et restaurants de la capitale doivent désormais fermer à 23 heures et ce au moins jusqu'à la fin du mois d'octobre, ce qui a du mal à passer dans la capitale. "Berlin est connue depuis 50-60 ans pour pratiquer une liberté inconnue dans le reste de la République. Berlin est le lieu pour faire la fête", confirme Ingeborg Grassle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.