Covid-19 : "Emmanuel Macron devrait présenter des excuses aux Français", estime Sébastien Chenu (RN)

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Covid-19 :  « Emmanuel Macron devrait présenter des excuses aux Français », estime Sébastien Chenu
France 2
Article rédigé par
G. Daret - France 2
France Télévisions

Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, est l’invité des "4 Vérités", vendredi 16 avril. 

Les terrasses et musées pourraient rouvrir dès la mi-mai. Est-ce trop tôt ? "Au moment où on a dépassé les 100 000 morts dans notre pays, Emmanuel Macron devrait présenter des excuses aux Français. Sur le calendrier, je pense qu’il faut libérer les Français en premier, là où ils travaillent. Il y a des mesures territorialisées à prendre dans des endroits où il y a peu de circulation du virus […]. Par exemple dans tout l’ouest du pays, on doit pouvoir laisser les gens travailler, les magasins de vêtements, de chaussures, les esthéticiennes, les petits cafés", explique Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, invité des "4 Vérités", vendredi 16 avril. 

Pass sanitaire : le "fantasme de fliquer les Français"

Comment appréhender les réouvertures ? "Il faut que cela se fasse en parallèle du maintien des aides. Le pire serait de voir les aides financières stoppées, une désorganisation totale et les commerçants, les artisans, les PME, livrés à eux-mêmes du jour au lendemain", indique le député du Nord. 

Que penser de la mise en place éventuelle d’un pass sanitaire, qui contiendrait un certificat de vaccination et un dernier test PCR ? "On sait que c’est le grand fantasme de l’Union européenne et de ce gouvernement que de fliquer constamment tous les Français", fustige Sébastien Chenu. 

Renaud Muselier, président de la région PACA, a annoncé qu’il avait précommandé 500 000 doses du vaccin Spoutnik V, en attente d’une homologation européenne. "C’est aux présidents de région de se battre pour acheter des vaccins. Ce qu’a fait Renaud Muselier a du sens", conclut le porte-parole du Rassemblement national. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.