Covid-19 : des premières contaminations au variant indien en France

Publié Mis à jour
Covid 19 : premières contaminations déclarées au variant indien
FRANCE 2
Article rédigé par
M. Larguet, F.Prabonnaud, D.Basier, P. Wursthorn, J.Pires, D.Mascret - France 2
France Télévisions

Si le calendrier de déconfinement s'approche, et que le président Emmanuel Macron a annoncé la vaccination pour tous à la mi-juin, les premiers cas de contaminations du variant indien du Covid 19 inquiètent en France.

La France enregistre des premiers cas avérés de contamination au variant indien du Covid 19, notamment une femme dans le Lot et Garonne, mais aussi deux personnes dans les Bouches-du-Rhône. Toutes venaient d'Inde. Le 30 avril, un nouveau cas a été signalé à Bordeaux. "Ce variant spécifique venant d'Inde est tout aussi bien contrôlé que le variant sud-africain ou brésilien", assure Benoît Ellboode, directeur de l'agence régionale de santé. Des annonces tempérées par les virologues, qui restent vigilants mais veulent éviter le catastrophisme. Des suspicions d'infections, notamment chez les voyageurs venant d'Inde, sont toujours en cours.

Des annonces prématurées ?

Les annonces du gouvernement sont-elles prématurées ? Les médecins ne comprennent pas, comme le rapporte le journaliste Damien Mascret, qui explique que 5 % des tests actuels révèlent des variants brésiliens et sud-africains. La pression hospitalière, elle, ne faiblit pas, avec plus de 5 800 personnes en réanimation. Les conditions à une réouverture semblent alors peu favorables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.