Covid-19 : des ex-malades disent souffrir de séquelles

Depuis le début de l’épidémie en France, plus de 100 000 personnes ont été hospitalisées pour des formes graves de la maladie. La plupart sont aujourd’hui guéries, mais certaines souffrent encore de séquelles. Un millier de malades se sont regroupés en un collectif pour ne pas être abandonnés.

FRANCE 3

Marcher chaque jour un peu plus loin : c’est le défi que se lance Dominique Lemaire. Touché par le coronavirus en mars, il n’a toujours pas récupéré. La moindre sortie est une épreuve. Testé positif, cet agent en assurance de 45 ans n’a jamais été hospitalisé. Deux mois après le début de la maladie, alors qu’il était en bonne santé, il est maintenant essoufflé, oppressé, et souffre de douleurs lombaires. Des symptômes qu’il partage avec d’autres malades comme lui sur internet. Tous se sentent abandonnés. 

Des symptômes qui perdurent

Un collectif de malades lance une pétition à l’adresse du Président. Ils demandent notamment que tous leurs frais médicaux soient pris en charge à 100% par la Sécurité sociale. Environ 20% des patients de Nicolas Roche, pneumologue à l’hôpital Cochin, à Paris, ont une convalescence plus longue que prévu. Il s’interroge sur ces symptômes qui perdurent. Si cette maladie était reconnue comme affection de longue durée, les soins seraient entièrement pris en charge. Pour en savoir plus, des études sont en cours sur cette infection qui empoisonne la vie des patients. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un test virologique est effectué sur un homme , le 13 mai 2020 à Gennevilliers (Hauts-de-Seine).
Un test virologique est effectué sur un homme , le 13 mai 2020 à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). (ALAIN JOCARD / AFP)