Covid-19 : des élus de Bretagne réclament un assouplissement des mesures sanitaires

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des élus de Bretagne réclament un assouplissement des mesures sanitaires
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Weill-Raynal, C. Aubaile, B. Le Borgne, France 3 Bretagne, M. Le Rue - France 2
France Télévisions

La circulation du Covid-19 est moins importante en Bretagne par rapport à d'autres régions françaises. Certains élus réclament donc un assouplissement des mesures sanitaires.

La Bretagne souhaite plus de liberté dans l'application des mesures sanitaires visant à freiner l'épidémie de Covid-19. Dans un courrier adressé au Premier ministre, des élus bretons font valoir que leur région présente un taux d'incidence bien inférieur à la moyenne nationale. À leurs yeux, cela justifierait un allègement du couvre-feu et des mesures de distanciation.

56 cas pour 100 000 habitants dans le Finistère

"Les activités en plein air, nous pensons qu'après 18 heures, aujourd'hui, nous pourrions à nouveau les organiser", défend Didier Le Gac, député LREM du Finistère. Son département présente d'ailleurs un taux d'incidence parmi les plus bas de France, avec 56 cas pour 100 000 habitants. La moyenne nationale s'élève quant à elle à 207. La situation est toutefois plus nuancée dans les autres départements bretons. La demande des élus bretons pourrait ne pas être acceptée car la situation demeure préoccupante partout en France. En Bretagne, le taux d'incidence a enregistré une légère remontée ces derniers jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.