Covid-19 : des chiffres inquiétants ?

En France le nombre de cas de Covid-19 diagnostiqués est en forte hausse. Plus de 2 000 ont été enregistrés le vendredi 7 août. Selon la direction générale de la santé, les indicateurs continuent de se dégrader, notamment chez les 20-40 ans, qui sont souvent asymptomatiques.

Le coronavirus a tué plus de 30 000 personnes en France, et l’épidémie ne s’arrête pas. Depuis quelques jours, le virus affole de nouveau les indicateurs des autorités sanitaires. 2 288 personnes ont été diagnostiquées positives le vendredi 7 août. Une hausse inédite depuis le mois de mai. Le nombre de cas en métropole a bondi de plus de 30%. Toute la France est touchée, mais les personnes les plus concernées sont la tranche des 20-40 ans. "Ce sont les plus laxistes, explique Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à La Pitié-Salpétrière. Beaucoup ne portent pas le masque, font la fête, ne respectent pas les mesures barrières."

Une seconde vague en automne ?

Une flambée des nouveaux cas, et de nouveaux clusters actifs identifiés : 288 dont 21 sur les dernières 24 heures. Seul chiffre rassurant : le taux de reproduction du virus en légère baisse. Selon les autorités, chaque malade contamine en moyenne moins d’une personne et demie, c’est en dessous du seuil d’alerte. Mais le Conseil scientifique rappelle qu’une seconde vague pourrait apparaître dès l’automne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme se fait dépister dans un centre de test installé à l\'extérieur de la gare d\'Arcachon, le 24 juillet 2020.
Une femme se fait dépister dans un centre de test installé à l'extérieur de la gare d'Arcachon, le 24 juillet 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)