Covid-19 : des chiffres en baisse, mais une rentrée très surveillée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des chiffres en baisse, mais une rentrée très surveillée
France 2
Article rédigé par
C.Méral, N.Leydier, S.Fel, D.Chevalier - France 2
France Télévisions

Bientôt la deuxième rentrée scolaire sous le prisme du Covid-19. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est voulu rassurant durant sa conférence de presse, jeudi 26 août. "En métropole, nous avons évité le pire", a-t-il notamment commenté.  

C'est la rentrée, et le retour des conférences de presse du ministre de la Santé, Olivier Véran. Il commence avec une note d'optimisme, puisque la situation sanitaire s'améliore en métropole. Le jeudi 26 août, 12 000 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19, dont 2 000 en réanimation. Des chiffres en baisse. "La quatrième vague n'est pas encore derrière nous, mais elle tend à diminuer, elle pourrait diminuer encore davantage, nous entrons dans une zone d'incertitude d'ici la fin de l'été", a déclaré le ministre. 

Bientôt la troisième dose de vaccin pour les plus fragiles

Dans les Antilles, on constate une légère amélioration. La situation reste toutefois très critique en raison de la forte proportion de personnes non-vaccinées. En métropole comme en Outre-mer, le gouvernement veut accélérer la vaccination et au moins atteindre les 50 millions de primo-vaccinés d'ici fin août. Priorité aux écoliers et aux étudiants, mais aussi aux deux millions de personnes âgées encore non-vaccinées, en essayant de les accompagner au maximum. Face au variant Delta, le gouvernement lance sa campagne pour la troisième dose, ouvertes aux résidents d'EHPAD dès le 13 septembre, et le 1er septembre pour les plus de 65 ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.