Covid-19 : comment vit-on en zone rouge ?

L'ambiance est surréaliste au nord de l'Italie, où 11 villes sont confinées en raison du Covid-19, isolant ainsi 50 000 habitants. Rares sont les supermarchés ouverts et les queues s'allongent devant les pharmacies. Autrement, les rues sont désertes. Certains racontent leur quotidien dans la zone rouge.

France 3

Nous sommes à bord de la voiture d'un habitant de la zone rouge. Il roule à travers une ville fantôme. Rues désertes, commerces et lieux publics fermés... Toute la commune de Vo'Euganeo, en Italie, est barricadée. Pour cause, le premier mort du Covid-19 était originaire de cette ville de Vénétie. Sur internet, cet habitant décrit le confinement de sa ville. S'il est possible de se déplacer à l'intérieur de la ville, impossible, en revanche, d'en sortir. La police bloque la route.

Les masques de protection en rupture de stock

Après un début désorganisé, le confinement de la zone rouge se met enfin en place. Dans la région voisine de Lombardie, la commune de Zorlesco, 1 700 âmes, qui vit normalement au rythme de son église, son épicerie et son bar-tabac, doit s'adapter aux fermetures et au confinement. Le prêtre, qui célèbre désormais la messe à huis clos, sans fidèles, ne croyait pas que sa ville serait touchée. Les habitants de la zone rouge guettent désormais l'ouverture des supermarchés et des pharmacies, mais les masques de protection sont presque partout en rupture de stock.

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant l\'hôpital de Schiavonia en Italie, des carabiniers portent un masque pour se protéger du coronavirus Covid-19, le 22 février 2020. 
Devant l'hôpital de Schiavonia en Italie, des carabiniers portent un masque pour se protéger du coronavirus Covid-19, le 22 février 2020.  (ROBERTO SILVINO / NURPHOTO / AFP)