Covid-19 : comment les universités tentent de lutter contre le virus

Un tiers des clusters concernent les universités et les écoles. Certaines facultés essayent de trouver des solutions pour éviter de devenir un "nid à Covid".

Sur le campus de Cergy-Pontoise, des amphis sont désormais à moitié vide. Pour certaines matières, seuls 50 % des étudiants sont présents. Les autres suivent les cours depuis chez eux avec un logiciel de visioconférence. "La semaine suivante, ceux qui étaient sur l’ordinateur viennent dans l’amphi et inversement. Ce qui permet de ne pas perdre les étudiants dans la nature", explique ce professeur d’histoire.    

A Albi, c’est la préfète du Tarn en personne qui part en guerre contre la propagation du virus dans les facs. Elle s’est exprimée devant des étudiants en première année de droit. Sa cible : les moments de convivialité propices à la transmission du Covid-19. Un sujet sensible que la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, avait déjà abordé mi-septembre en appelant les étudiants "à prendre leurs responsabilités".

Les universités tentent de trouver des solutions pour éviter la fermeture des facs
Les universités tentent de trouver des solutions pour éviter la fermeture des facs (France Télévisions)