Covid-19 : capteurs de CO2, repas à emporter ou terminales en présentiel… À Lyon, les lycées s'adaptent pour la rentrée

Les lycéens et les collégiens retrouvent le chemin de l'école lundi avec des demi-jauges et tout un protocole sanitaire contre le Covid-19. Reportage dans un lycée lyonnais.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La rentrée dans un lycée de Nancy (illustration). (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Il s'agit de la dernière rentrée dans l'enseignement secondaire, lundi 3 mai, avant la coupure estivale. Les lycéens et les collégiens retrouvent le chemin de l'école mais des demi-jauges sont néanmoins prévues dans certains cas pour les 4e et les 3e, et pour tous les élèves des lycées. Les établissements doivent aussi faire respecter un protocole sanitaire pour éviter la propagation de l'épidémie le Covid-19.

Le bout du tunnel n'est pas pour tout de suite pour les établissements scolaire comme pour le lycée du Parc à Lyon, qui comprend 2 000 élèves dont 1 300 en classes prépas. À quelques semaines du baccalauréat, l'attention a été portée sur les terminales. "C'est un enjeu cette année, explique Pascal Charpentier, proviseur. C'est vrai qu'on a fait le choix de maintenir les cours en présentiel en terminale."  Un choix possible car un élève "peut être en terminale et avoir cours en présentiel du moment que le lycée n'accueille que la moitié de l'ensemble de ses élèves et étudiants", souligne le proviseur.

Des repas à emporter

Les classes sont équipées de purificateurs d'air et, pour certaines, de capteurs de CO2. Le lycée du Parc est pilote pour cette expérimentation menée par la région. Pas de répit, par ailleurs pour les lycéens le masque doit être porté en permanence, sauf à la cantine, où ils doivent respecter d'autres règles : deux mètres entre chaque table et on mange uniquement avec sa classe. Dans un lycée de 2 000 élèves avec ce tour de vis, tous ne peuvent pas s'asseoir. "On a mis des paniers repas chauds à emporter pour qu'ils puissent aller déjeuner dans les salles, explique Michel, le responsable de la restauration. On s'est adaptés et ce qu'on souhaite, c'est de retrouver tous nos élèves."

Pour les "demi" retrouvailles à midi, le menu sera lyonnais avec "une salade de macédoine, des quenelles sauce fromage avec du riz et des petits légumes" détaille le responsable de la restauration du Lycée. Sans trop d'absents, espèrent les équipes. Au cours des six derniers mois, au lycée du Parc, une douzaine de classes a dû fermer pour des cas positifs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.