Covid-19 : à partir de vendredi, il sera interdit de danser dans les bars et les restaurants pendant quatre semaines

Cette période correspond à celle de la fermeture des discothèques annoncée lundi par le gouvernement. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La piste de danse d'une discothèque à Saint-Peray (Ardèche), le 28 août 2021. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Plus personne sur la piste de danse. A partir de vendredi 10 décembre, et jusqu'au 6 janvier inclus, il sera interdit de danser dans les bars et les restaurants, selon un décret publié mercredi 8 décembre au Journal officiel. Cette période correspond à celle de la fermeture des discothèques annoncée lundi par le gouvernement

Les boîtes de nuit "ne peuvent accueillir du public jusqu'au 6 janvier inclus" à partir de vendredi 6 heures, selon le décret qui ajoute que "cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse" des bars et restaurants.

Une étude parue en novembre dans la revue médicale The Lancet – l'étude ComCor de l'Institut Pasteur réalisée du 23 mai au 13 août – avait conclu que les boîtes de nuit étaient "des lieux à haut risque de transmission", car ce sont des lieux clos mal ventilés, où le virus peut rester plus facilement en suspension dans l'air.

Les discothèques avaient rouvert en France le 9 juillet, avec pass sanitaire, après 16 mois de fermeture. Les patrons de boîtes de nuit ont été indemnisés, et vont à nouveau l'être pour compenser les pertes des prochaines semaines, mais ils se plaignent de voir que d'autres lieux festifs vont pouvoir rester ouverts.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.