Couvre-feu : le monde de la culture n'aura droit à aucune dérogation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Couvre-feu : le monde de la culture n'aura droit à aucune dérogation
France 3
Article rédigé par
C. Demangeat, J. Assouly, A. Peyrout, N. Hayter, J.-J. Buty, O. Darmostoupe, M.-A. Belderrain, S. Karwin - France 3
France Télévisions

Après l’annonce du couvre-feu en Île-de-France et dans huit métropoles, le monde de la culture espérait profiter d’une mesure dérogatoire. Ce ne sera pas le cas, rapporte France 3.

Le monde de la culture espérait obtenir une dérogation face au couvre-feu décrété mercredi 14 octobre par Emmanuel Macron. Il était d’ailleurs soutenu par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Toutefois, il n’y aura finalement aucune exception culturelle, confirme France 3. "Je crois qu’il nous faut des règles très claires, très simples, les mêmes pour tous", a déclaré fermement le Premier ministre, Jean Castex.

Aucun assouplissement pour la culture

Les intéressés sont très déçus. "Est-ce qu’une seule salle de théâtre, en France, a été déclarée cluster ? Non. Alors, je ne comprends pas pourquoi on bombarde des lieux où l’ennemi est absent", s’insurge Jean-Michel Ribes, le directeur du Théâtre du Rond-Point, à Paris. Le comédien Fabrice Luchini s’est aussi montré très critique. "C’est terrifiant, on ne comprend pas ce que ce gouvernement fait", juge-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.