Coronavirus : Wuhan confinée depuis plus de sept semaines

La France pourrait ne pas échapper au confinement total, comme en Italie ou en Espagne, qui l’ont déjà mis en place. Wuhan, le foyer chinois de l’épidémie, en est elle à son 54e jour de confinement total. Comment cela se traduit-il au quotidien ?

france 3

"Wuhan (Chine) est toujours une ville fantôme, une ville sans vie. Je peux vous dire, pour y être depuis le début, qu’on ne s’y habitue pas. Il y a eu différentes étapes de confinement. Dans un premier temps, les gens pouvaient sortir une fois par jour pour aller faire des courses dans les supermarchés et les pharmacies, seuls magasins ouverts de la ville. Puis le confinement s’est durci : sorties autorisées tous les trois jours avec un laissez-passer nominatif. Mais depuis le 17 février, le confinement est total, avec interdiction de sortir de chez soi, de ces résidences aux entrées bien gardées", indique le correspondant de France Télévisions Arnauld Miguet, en duplex depuis Wuhan.

Seulement quatre nouvelles contaminations

"Pour se nourrir, un ravitaillement une fois par jour est organisé par les comités de quartier. L’idée des autorités chinoises était de minimiser les déplacements de la population, d’éviter tout contact physique. Les autorités passent dans les appartements plusieurs fois par semaine pour prendre la température des habitants et éviter l’engorgement des hôpitaux. 54 jours à Wuhan, c’est long, mais il n’y a, lundi 16 mars, que quatre cas de nouvelles contaminations. Il y a quelques semaines encore, c’était un millier chaque jour", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'économie de Wuhan, épicentre du Covid-19, va pouvoir progressivement reprendre, ont annoncé les autorités locales, le 11 mars 2020.
L'économie de Wuhan, épicentre du Covid-19, va pouvoir progressivement reprendre, ont annoncé les autorités locales, le 11 mars 2020. (NOEL CELIS / AFP)