Coronavirus : une première nuit en quarantaine pour les rapatriés de Wuhan

En France, six personnes ont été contaminées par le coronavirus 2019-nCoV et sont toujours hospitalisées. Les rapatriés de Wuhan en Chine ont passé leur première nuit en quarantaine dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet, dans les Bouches-du-Rhône.

France 2

Premier réveil en France pour les rapatriés de la région de Wuhan en Chine. 182 personnes sont en quarantaine dans un centre de vacances, avec vue sur mer, à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Pendant quatorze jours, chaque famille vivra dans une même chambre, tout confort. Parmi elles, un étudiant de 22 ans qui effectuait un échange d'un semestre à Wuhan. Les visites sont interdites, mais ses parents venus d'Alsace tenaient à se rendre au plus près.

"Entretien médical et prise de température"

Tous les rapatriés subissent samedi 1er février le test du coronavirus effectué par les médecins de la réserve sanitaire. "Ils sont en train d'aller les voir chambre par chambre pour discuter avec eux, mener un entretien médical et pour la prise de température", explique Marc Zyltman, responsable dispositif Croix-Rouge. Une étudiante française qui vit encore à Wuhan n'a pas été prévenue à temps pour être rapatriée par le premier vol. Elle espère pouvoir rentrer en France rapidement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Complexe saisonnier de Carry-le-Rouet, où vont être placés en quarantaine des Français rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020. 
Complexe saisonnier de Carry-le-Rouet, où vont être placés en quarantaine des Français rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020.  (GERARD JULIEN / AFP)